Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
"/>

Ulysse31 , le Vinyle édité en 2018

En décembre 2018, Ulysse venait encore titiller nos oreilles avec une nouvelle version de ses musiques originelles… En Vinyle !

Non mais franchement Après 2 cd, un vinyle ?! C’est la même chose non ?

Laurent Dobbelaere, déjà producteur des 2 versions editées en cd (Ulysse 31 en 2013 et celui édité en double cd en 2016 pour le 35e anniversaire de la série) a proposé aux fans une nouvelle édition fin 2018 dans un tout nouveau média peu connu encore de tous… le vinyle (je déconne ^^ ) .


Au programme, une sélection de musiques composées par Denny Crockett, Ike Egan, Haim Saban et Shuki Levy, déjà présentées sur les deux éditions précédentes mais agrémentées d’inédits de Seiji Suzuki et entre certaines pistes de bruitages sonores provenant de la série ce qui rend certains passages vraiment immersif…
Mais en plus sur la face B on y retrouve 2 inédits. Il s’agit de nouveaux arrangements de plusieurs titres déjà connus compilé et nommé ici « Réflexion /The aventure continues » ( piste 2) façon piano bar.
La piste 4 « Oh no ! Nono ! » est aussi une surprise ! Ce thème est plus rock plus entraînant encore que la version d’origine qui elle était plus comique…

De plus pour la première fois on y retrouve aussi des musiques additionnelles de Seiji Suzuki comme :

« Descente dans l’Olympe » (Piste 10 Face B)

« Le Fauteuil de l’oubli » (Piste 11 Face B)

« Destin Tragique » (Piste 12 Face B)

Seiji Suzuki a aussi été directeur musical (il sélectionnait les musiques) sur les plus grandes productions de la TMS (co-producteur de Ulysse31) comme Cat’s Eye, Cobra, Aim for the Best (Jeu set & Match), Georgie, La plupart des Lupins the Third,…)

Alors pourquoi un vinyle ? Pour faire comme papa ?

Pour retrouver l’esprit des années 80 déjà. Mais aussi parce que le vinyle est populaire en ce moment en Europe (source : le site anisong interview de Laurent Dobbelaere) Et puis pourquoi ne pas offrir à la jeune génération un son pur, un son d’époque ou bien se faire plaisir soi-même sur sa platine disque ?
Et aussi car il nous manquait les musiques en vinyle à l’époque…
Déjà le son est chaud et possède une vraie présence à l’écoute. On est dans l’aventure prêt à affronter les plus terribles ennemis et les envoyés des Dieux les plus terrifiants ! Bon trident qui ne saurait mentir !!! Bon ok j’en rajoute…
« Récits et Légendes » est peux-être le plus charismatique des morceaux car il sait nous emmener loin de la Terre, Mais voilà il y a d’autres musiques qui d’un seul coup nous pousse à écouter encore et encore… comme « La malédiction des Dieux » qui est pour moi un thème qui ne doit pas rester inconnu. C’est un thème fort et inoubliable. « L’attaque des tridents » aussi fait parti de la légende des musiques de Ulysse, la musique de « l’Olympe » est elle aussi marquante, on ressent comme un descente en enfer alors que l’Olympe est censé être en hauteur, bien trop haut pour les humains… Finalement la plupart des musiques vous invite à rêver et bien plus encore…

Ok ! Mais c’est quoi la vraie différence avec les cd ?

Ce vinyle est une vraie expérience auditive. L’enchaînement par exemple de l’intro « Le 31e Siècle » avec le générique « ULYSSE » (Lionel Leroy) est une petite pépite auditive (quoi j’ai déjà employé « auditive? ») En fait pour la plupart des titres les enchaînements se font avec les bruitages de la série, crées par Hidenori Ishida et Shinji Kobayashi. Reste malgré tout quelques faiblesses comme justement les bruitages isolés et récupérés des masters TMS, et qui parfois ont un « Fade Out » trop descendant ce qui coupe bien trop vite ceux-ci… et coupe l’expérience auditive.

Super ça a l’air bien ! Je peux l’acheter où ?

Malheureusement, il est trop tard… bien trop tard. Ce Gatefold (on ouvre la pochette comme un livre) n’a été tiré qu’à 500 exemplaires et tous sont d’ors et déjà vendu depuis. On peut encore le trouver par le biais d’enchères mais à des prix exorbitants alors que son prix de base était de 19,99€ + 10 euro de frais de ports (envoyé de la Belgique).

Je dirai simplement que si vous avez la chance de tomber dessus, soyez malin et prenez-le. Déjà parce que ce vinyle possède 2 arrangements inédits réalisé exprès par Denny Crockett mais aussi pour avoir des musiques inédites de Seiji Suzuki. La Face avant du 33t est magnifique, et le son d’un vinyle fait aussi parti de l’expérience…

Ulysse31 LP / (C) Expert Music LCC- EMC-66
Remerciements à Marc Daniel pour m’avoir procuré ce 33t que je vais désormais chérir.

Post to Twitter Post to Facebook Post to Google Buzz

Un ptit bisou ?... Non ! Un commentaire, svp ! ^^

Twitter links powered by Tweet This v1.8.3, a WordPress plugin for Twitter.

%d blogueurs aiment cette page :